CYRUS CD7

CYRUS CD7

Origine : Grande Bretagne
Bande passante : 20 à 20000 Hz
Rapport signal/bruit : 120 dB
Distorsion : < 0,002 % à 0 dB à 1kHz
Conversion : 24 bits / 96 kHz

cyrus-cd7

Petite taille et grande musicalité. Voilà les qualificatifs qui conviennent à ce micro lecteur de CD. Mais ne nous méprenons pas, cet objet n’a rien d’un maillon de mini chaîne. Le coffret est constitué d’un alliage entièrement métallique et non magnétique d’une rigidité visant à réduire aux maximum les résonances parasites.
La mince face avant comprend l’essentiel : touches de fonctions, tiroir et un superbe afficheur d’un vert puissant. Une télécommande reprend l’intégralité des fonctions et pilote tous les éléments de la série 7.
Le verso de l’appareil comprend les 2 traditionnelles fiches RCA de bonne qualité, un sortie numérique de type S/PDF, ainsi qu’une fiche permettant la mise en oeuvre d’une alimentation régulée séparée ( très très bien ! ).
La mécanique n’appelle pas de commentaires particuliers, mais on notera tout de même que la lentille du laser est faite de verre minéral permettant de réduire les erreurs de lecture et donc de moins solliciter le servo. Le convertisseur est du type 24 bits offrant un pouvoir de résolution exceptionnel. L’alimentation fait appel à un transformateur torique de 100 VA. L’électronique fait appel à des composants montés en surface (CMS).

 

ECOUTE

Pour l’écoute, CYRUS recommande un période de préchauffage d’au moins 6 heures ……pour la première écoute bien sûr. Pour la suite, il est recommandé de laisser l’appareil sous tension.
Doux, lumineux et onctueux sont les premières impressions qui se dégagent du CD 7. Le souffle de la flûte traversière est saisissant de vérité. Le timbre d’instruments plus baroques, tels le cromorne ou la chalémie, ne se traduit pas par un son nasillard, mais par un son conforme aux instruments d’époque. Si la dynamique subjective n’est pas le point fort de ce lecteur, on ne peut cependant pas non plus taxer le CD 7 d’asthmatique chronique. D’ailleurs associé à un amplificateur de la marque, la compensation se traduira par un très bel équilibre.

En résumé, ce lecteur séduira principalement les audiophiles à la recherche d’une sonorité fine et détaillée, avec des effets un peu moins spectaculaires. Je peux avouer qu’il m’a convaincu.

Cotations : Dynamique subjective : 8.5 / 10
Définition : 10 / 10
Effet stéréo : 9 / 1 0
Cohérence des registres : 9.5 / 10
Rapport qualité – prix : 9 / 10

 

Prix : 1523  € / 9990 FF (2001)

Lionel Schmitt