CAYIN A 88 T

CAYIN A-88 T

Origine : Chine – Allemagne
Ampli-préampli intégré à Tubes
Puissance : 2 x 50 W sous 8 ohms
Bande passante : 18 hz à 35 khz
Rapport signal / bruit : 90 db
4 entrées haut niveau
1 sortie magnétophone (sans boucle monitoring)

Cayin 88t

Un nouveau produit CAYIN est toujours un évènement, même si cette marque un peu atypique nous présente relativement souvent des nouveautés. A signaler que ce produit est fabriqué en Chine comme il est de tradition chez ce constructeur, mais conçu en Allemagne.
Sur le plan cosmétique, rien que du beau. Sa façade en aluminium superbement poli est du plus bel effet et rassemble un nombre limité de commandes : l’incontournable interrupteur de mise sous tension surmonté d’une diode led rouge, un magnifique potentiomètre de volume taillé dans l’aluminium et qui comprend en son centre un indicateur de fonctionnement, ainsi qu’un poussoir destiné à sélectionner les 4 sources haut niveau. Enfin un autre poussoir permettra de faire fonctionner le A-88 T en mode triode ou ultralinéaire. Même en cherchant bien, le plus fin limier ne trouvera pas de touche monitoring, pourtant une sortie enregistreur ( qui peut aussi servir au branchement d’un boîtier casque ) existe bel et bien.
Une petite télécommande livrée d’origine reprend toutes fonctions énumérées, avec rappels lumineux en façade de l’amplificateur.Au dessus de cette façade, on trouve classiquement une plaque comprenant 2 paires de tubes KT 88, montés en push-pull. En leur centre, on découvrira 2 tubes 6SL7 et 6SN7 par canal pour les étages d’entrée. Enfin 3 impressionnants transformateurs se partagent les tâches respectives d’alimentation et de sortie.
A l’arrière, on appréciera de bien belles fiches de connections qui respirent la qualité et l’efficacité (serait-ce des WBT ?) et 8 bornes HP de bonne facture, comme il est de coutume chez ce manufacturier, et qui permettent le choix entre 3 impédances 4 – 8 – 16 ohms, ce qui explique leur nombre. Globalement, la réalisation du A-88 T inspire la confiance.

ECOUTE

L’exploitation du A-88 pourra s’effectuer de deux façons au choix et selon les goûts spécifiques de l’auditeur : fonctionnement en mode ultralinéaire avec une puissance de 2 x 50 watts ou en mode triode avec une puissance moitié moindre, ce qui a pour conséquence d’obtenir davantage de fluidité et gagner en finesse.
Une fois la bonne température atteinte, ce qui frappe immédiatement l’auditeur est la profondeur du registre grave : non ce grave ne paraît ni lourd ni gonflé, mais descend tout simplement très bas. Ce registre grave apparaît aussi très précis et tendu : les lignes mélodiques d’une guitare basse ou d’une contrebasse peuvent se suivre sans peine. L’auditeur pointilleux sera frappé également par la force des impacts des percussions et des notes de piano.
Le registre aigu n’apparaît jamais agressif : lumineux, il offre à l’auditeur beaucoup de subtilités et de détails, tout en conservant une fluidité somme toute très attachante.
Côté dynamique, ce CAYIN s’avère généreux et puissant, grâce à une scène sonore large à défaut d’être super profonde – mais on a connu pire. Le A-88 T sait très bien distiller les micro-détails, et s’en tire relativement bien avec des orchestrations chargées et complexes : cet intégré maîtrise pratiquement toutes les situations et sa puissance permettra un choix assez large d’enceintes acoustiques dont le rendement sera au moins égal à 90 dB.
Bref, un peu caricatural tout de même, il n’empêche que le CAYIN A-88 T sait être varié quand la situation l’exige, il est musical un point c’est tout !

 

Cotations : Musicalité : 8 / 10
Rapport qualité – prix : 7 / 10

 

Prix : 3350 €  (12/2002) un peu cher tout de même.

Essai transmis par
Lionel.Schmitt